Les définitions de l’écoconception sont nombreuses et variées

La démarche d’écoconception se caractérise par l’intégration de critères environnementaux dès la phase de conception d’un équipement afin d’en réduire l’impact tout au long du cycle de vie. Ces définitions ont évolué au fil du temps et des retours d’expérience.

« Intégration systématique des aspects environnementaux dès la conception et le développement de produits (biens et services, systèmes) avec pour objectif la réduction des impacts environnementaux négatifs tout au long de leur cycle de vie à service rendu équivalent ou supérieur. Cette approche dès l’amont d’un processus de conception vise à trouver le meilleur équilibre entre les exigences, environnementales, sociales, techniques et économiques dans la conception et le développement de produits ».

Source : Norme NF X 30-264 Management environnemental – Aide à la mise en place d’une démarche d’écoconception, 2013

 

« L’écoconception consiste à intégrer l’environnement dès la conception d’un produit ou service, et lors de toutes les étapes de son cycle de vie »

Source : AFNOR, 2004

Un levier fondamental

L’écoconception est centrale afin de faciliter le réemploi et le recyclage. Cette démarche est à la fois créatrice d’opportunités nouvelles et favorise l’innovation, tout en étant nécessaire afin de répondre aux attentes des consommateurs et aux évolutions de la réglementation.

« Les équipements électriques et électroniques doivent être conçus et fabriqués de façon à faciliter leur réemploi, leur réutilisation, leur démantèlement et leur valorisation […]. » (Article R543-176 du Code de l’Environnement).

PV CYCLE accompagne les fabricants

Ecologic, Eco-systèmes, PV CYCLE et Recylum, éco-organismes agréés par les pouvoirs publics pour la gestion de DEEE ménagers ont mis en ligne un site bilingue (français & anglais) afin d’aider les producteurs dans leurs démarches d’éco-conception des équipements électriques et électroniques pour améliorer leur recyclabilité.

Analyse du cycle de vie

L’analyse du cycle de vie est l’outil le plus abouti en matière d’évaluation globale et multicritère des impacts environnementaux. Cette méthode normalisée permet de mesurer les effets quantifiables de produits ou de services sur l’environnement.

L’analyse du cycle de vie (ACV) recense et quantifie, tout au long de la vie des produits, les flux physiques de matière et d’énergie associés aux activités humaines. Elle en évalue les impacts potentiels puis interprète les résultats obtenus en fonction de ses objectifs initiaux.

Qu’il s’agisse d’un bien, d’un service, voire d’un procédé, toutes les étapes du cycle de vie d’un produit sont prises en compte pour l’inventaire des flux : extraction des matières premières énergétiques et non énergétiques nécessaires à la fabrication du produit, distribution, utilisation, collecte et élimination vers les filières de fin de vie ainsi que toutes les phases de transport.

L’analyse du cycle de vie est l’outil le plus abouti en matière d’évaluation globale et multicritère des impacts environnementaux. Cette méthode normalisée permet de mesurer les effets quantifiables de produits ou de services sur l’environnement.

L’analyse du cycle de vie (ACV) recense et quantifie, tout au long de la vie des produits, les flux physiques de matière et d’énergie associés aux activités humaines. Elle en évalue les impacts potentiels puis interprète les résultats obtenus en fonction de ses objectifs initiaux.

Qu’il s’agisse d’un bien, d’un service, voire d’un procédé, toutes les étapes du cycle de vie d’un produit sont prises en compte pour l’inventaire des flux : extraction des matières premières énergétiques et non énergétiques nécessaires à la fabrication du produit, distribution, utilisation, collecte et élimination vers les filières de fin de vie ainsi que toutes les phases de transport.